La version officielle candidate pour DirectAdmin 1.56.0 a été officiellement annoncée. Cette mise à jour inclut un grand nombre de nouvelles fonctionnalités et corrections de bogues. Étant donné que la version candidate est dotée de nombreuses nouvelles fonctionnalités, l'équipe de DirectAdmin utilisera une période de test étendue afin de détecter le plus grand nombre de bogues possible. Le produit final devrait être publié à la mi-mars.

Nouvelles fonctionnalités

  • Widgets pour Evolution et pour les plug-ins
  • Restaurer: échanger l'IP du serveur ancien vers le nouveau pour un SPF personnalisé, restaurer les IP de domaine attribuées précédemment
  • Changez le crypt par défaut en sha-512 (pour les OS qui le supportent)
  • Possibilité pour les plugins d'exécuter le plug-in Admin en tant que root (désactivé par défaut)
  • Informations supplémentaires sur l'utilisation de la mémoire de processus pour l'avis de chargement
  • Possibilité de pousser la mise à jour du plug-in via task.queue
  • SSL : Autoriser www dans le nom commun
  • MySQL : nouveau format de requête pour les bases de données/utilisateurs: ALTER/RENAME/GRANT, etc. (MySQL 8.0 nécessite d’autres modifications)
  • Possibilité de verrouiller l'ajout ou la suppression de domaines au niveau utilisateur
  • Le sélecteur PHP prend désormais en charge 4 versions de PHP pour le sélecteur unique.
  • DirectAdmin pour abandonner la prise en charge de TLSv1.0/TLSv1.1
  • Sauvegarde : Evolution pour ajouter le paramètre directadmin.conf à "Paramètres de sauvegarde/restauration"
  • Possibilité de supprimer un domaine de la task.queue
  • Possibilité de notifier les administrateurs sur toute création de comptes
  • Possibilité pour l'administrateur ou le revendeur d'envoyer à tous les courriels de la boîte (envoyés "en tant que" compte d'envoi DA, les limites d'envoi s'appliquent donc)
  • Modèles d'enregistrement MX (par exemple: un clic pour Google MX)
  • Modèles Rspamd par utilisateur
  • Forfaits : Possibilité de copier-coller la liste complète entre les cases
  • Possibilité de reclassifier les données RoundCube/Squirrelmail en tant que "comptes de messagerie" au lieu de "données de messagerie", ce qui permet la synchronisation de données de messagerie et la sauvegarde normale des comptes + webmail/contacts.

Corrections de bogues

  • Réduire les paramètres utilisateur si les paramètres du revendeur sont abaissés
  • Les clés SSH autorisent désormais les espaces de commentaire
  • Assurez-vous que LANG est défini pour décompresser/décompresser dans FileManager, en ce qui concerne les chemins UTF-8.
  • Modification du format de journalisation RoundCube pour BruteForce Monitor
  • Crons : MAILTO enlève les guillemets anglais: " "
  • Meilleure validation IP (sécurité: faible)
  • X-Forwarded-For : autoriser plusieurs adresses IP proxy
  • Restauration : les pointeurs de domaine n'étaient pas configurés pour taper un alias.

Pour obtenir une liste complète des fonctionnalités et des corrections de bogues, visitez la page officielle de mise à jour de DirectAdmin pour la version 1.56.0.



 samedi, février 16, 2019



« Retour