L'équipe de WordPress a officiellement annoncé la sortie de la version 5.1. Cette mise à jour a été nommée « Betty » en l'honneur de la célèbre chanteuse de jazz Betty Carter. La nouvelle version se concentre sur les mises à niveau du système, l'amélioration des performances de l'éditeur, ainsi que sur de nouveaux outils essentiels pour les administrateurs de site et les développeurs.

Santé du site

Dans un souci de sécurité et de rapidité, cette version présente les premières fonctionnalités de santé du site (« Site Health ») de WordPress. WordPress commencera à afficher des avis destinés aux administrateurs de sites exécutant des versions obsolètes de PHP, le langage de programmation qui fait fonctionner WordPress.

Lorsque vous configurez de nouveaux plug-ins, les fonctionnalités de la Santé du site de WordPress les comparent à la version de PHP que vous utilisez. Si le plug-in nécessite une version qui ne fonctionnera pas avec votre site, WordPress vous empêchera d’installer ce plug-in.

Performance de l'éditeur

Introduit dans WordPress 5.0, le tout nouvel éditeur de blocs s’améliore constamment. WordPress 5.1 apporte de solides améliorations aux performances de l'éditeur, ce qui le rend un peu plus rapide au début et plus facile à taper. L’équipe de WordPress continuera d’apporter davantage d’améliorations des performances au cours des prochaines versions.

Outils de développement

  • Métadonnées multisites - 5.1 introduit une nouvelle table de base de données pour stocker les métadonnées associées aux sites et permet le stockage d'informations arbitraires de sites Web pertinentes pour un contexte multisite/réseau.
  • API cron - L'API cron a été mis à jour avec de nouvelles fonctions permettant de renvoyer des données et comprend de nouveaux filtres permettant de modifier le stockage cron. D'autres changements de comportement affectent le cron sur les serveurs exécutant les versions 7.0.16 et supérieures de FastCGI et PHP-FPM.
  • Nouveaux processus de génération JS - WordPress 5.1 présente une toute nouvelle option de génération JavaScript, à la suite de la grande réorganisation du code qui a débuté dans la version 5.0.
  • Améliorations diverses, notamment:
    • Mises à jour des valeurs pour la constante WP_DEBUG_LOG
    • Nouvelle constante de fichier de configuration de test dans la suite de tests, nouveaux points d'ancrage des plug-ins
    • Filtres de court-circuit pour wp_unique_post_slug(), WP_User_Query et count_users()
    • Une nouvelle fonction human_readable_duration
    • Taxonomie améliorée metabox assainissement
    • Support limité de LIKE pour les clés méta lors de l'utilisation de WP_Meta_Query
    • Nouvel avis de « comportement incorrect » lors de l'enregistrement de points de terminaison de l'API REST

Pour plus d'informations sur la version, assurez-vous de visiter le blogue officiel de la version WordPress.



 vendredi, février 22, 2019



« Retour